Joseph Pilates

Joseph Pilates est né en Allemagne, à Mönchengladbach en 1883 d’un père gymnaste et d’une mère encline à la naturopathie. Enfant chétif, asthmatique et rachitique, il va pourtant pratiquer toutes sortes de sports et notamment la boxe.

Pendant la première guerre mondiale, alors qu’il se trouve en Angleterre pour des raisons professionnelles, il est fait prisonnier de guerre. Pendant ces années d’emprisonnement il va inculquer sa méthode à d’autres prisonniers mais aussi aider les blessés de guerre dans leur rééducation.

Joseph Pilates
Photo courtesy of Chuck Rapoport

Quand la guerre se termine, il rentre en Allemagne mais quelques années plus tard, fort de sa réputation, quand l’armée allemande lui demande de lui prêter ses services, il décide d’émigrer aux Etats-Unis. En 1926, il prendra le bateau pour New-York, sur lequel il rencontrera Clara, avec qui i vivra le restant de sa vie et partagera sa passion pour la Contrologie (nom que donnait M. Pilates à sa méthode).

A New York, il commence par travailler dans un gymnase pour boxeurs situé au 939 de la 8ème Avenue où se trouvent également de nombreux studios de danse. Au début des années 30, il rachète le gymnase avec Clara. Son travail se fait vite connaître et sa clientèle se diversifie rapidement. Avec l’essor des ballets américains et de la danse moderne dans les années 30/40, beaucoup de danseurs blessés sont devenus adeptes et la plupart des professeurs de la « première génération » étaient des danseurs.

En janvier 1966, un incendie détruit une grande partie du studio de la 8ème Avenue et Joe, en essayant de sauver tout ce qu’il pouvait, tombe à travers le planche et y reste accroché jusqu’à l’arrivée des pompiers. Les conséquences de cette chute (inhalation de fumée, perforation d’un poumon à cause d’une côte cassée…) auraient causé sa mort en octobre 1967 à l’âge de 84 ans.